Histoires en images
 

Le central Vermont Railway

Introduction

Le Central Vermont Railway (CVR) occupe une place à part dans l’histoire des chemins de fer de l’Amérique du Nord. Desservant les états américains du Vermont, du Massachusetts et du Connecticut, la société ferroviaire a appartenu pendant plus de 70 ans au gouvernement du Canada qui en assurait aussi l’exploitation. Pendant un certain temps, la propriété canadienne a été la clé de la survie de cette importante société ferroviaire de lignes secondaires et régionales.
L’ayant acquis presque par hasard, le Canada a choisi d’investir dans le CVR pour plusieurs raisons. La société ferroviaire du Vermont offrait au Canada, un pays jeune et très vaste mais de faible population, un accès direct aux marchés de la Nouvelle-Angleterre. De même, les Canadiens appréciaient les arrivages de produits frais et autres denrées du sud de la frontière.
Sous l’œil vigilant des Chemins de fer nationaux du Canada (CN), le Central Vermont Railway a réussi à survivre aux difficultés financières, aux désastres naturels et à la guerre, réalisant même à l’occasion des profits intéressants. Pendant plus d’un siècle, la société a assuré la libre circulation des personnes et des biens et services entre la Canada et les États-Unis, et a ouvert la voie au commerce et aux voyages futurs entre les deux pays.
Les photos qui suivent présentent un bref survol de ce chapitre coloré de l’histoire des chemins de fer canadiens.


Mention de source